QCM n° 239 vu le 21-11-2017 (14:53).

Thème 3 - Corps humain et santé : l’exercice physique


Le VO2 max peut être mesurée directement à l'aide de dispositifs ergométriques ou indirectement par rapport à la fréquence cardiaque pour un sport donné. La mesure directe est, comme son nom l'indique, une mesure précise de la quantité d'oxygène consommée par l'individu lorsqu'il est au maximum de l'effort. Elle est faite à l'aide de tapis de course, avirons ou bicyclettes ergométriques, qui permettent de quantifier précisément l'effort fourni. Celui-ci est poussé jusqu'à l'obtention de cette valeur maximale de consommation de l'oxygène (l'oxygène consommé est mesuré par l'analyse de l'expiration). Cette méthode doit donc être réservée à des personnes en bonne santé, et doit se faire sous surveillance médicale.
Les méthodes indirectes permettent d'extrapoler le VO2 max à partir d'un effort moins important, en prolongeant les courbes de consommation d'oxygène et de fréquence cardiaque jusqu'à un effort extrême virtuel.





Question 1 : (1 point)
On enregistre la consommation cumulée de dioxygène au repos et à l'effort.

L'étude de ces enregistrements permet de dire que
- l'effort a commencé dès le début de l'enregistrement
- l'effort a dû avoir lieu entre 50 et 130 secondes
- pendant les 2 premières minutes d'enregistrement, l'individu a consommé environ 2,75 L de dioxygène
- entre 70 et 100 secondes, l'individu a consommé 2 L de dioxygène
- Je ne sais pas.



Question 2 : (1 point)
La fréquence respiratoire est
- le volume d'air inspiré et expiré par seconde
- le nombre de mouvements respiratoires par minute
- le volume d'air inspiré et expiré par minute
- identique chez tous les individus au repos
- Je ne sais pas.



Question 3 : (1 point)
On enregistre la consommation cumulée de dioxygène au repos et à l'effort.

L'étude de ces enregistrements ne permet pas de dire que
- l’individu a consommé 0,5L d’O2 pendant la première minute
- au repos, le volume de dioxygène consommé par l’organisme augmente faiblement en fonction du temps, de 0 à 0,5 soit 0,5L.
- pendant l’effort, l’individu a consommé 3L d’O2
- la surconsommation d’O2 due à l’effort permet aux muscles de produire plus d'énergie pour leur contraction
- Je ne sais pas.



Question 4 : (1 point)
Le VO2 max
- augmente avec l’entraînement
- ne limite pas la puissance des efforts que l’on peut réaliser
- est le même pour tous les individus
- a tendance à augmenter avec l’âge
- Je ne sais pas.



Question 5 : (1 point)
On enregistre la composition sanguine (en dioxygène, dioxyde de carbone et nutriments) entrant et sortant du muscle au repos et lors d'un effort.

L'étude de ces enregistrements permet de dire que
- le muscle consomme plus de dioxyde de carbone qu'au repos
- le muscle consomme 14 mL de dioxygène de plus qu'au repos
- le muscle rejette 17 mL de plus de dioxyde de carbone qu'au repos
- la quantité de glucose consommée est de 40 mL
- Je ne sais pas.