QCM n° 227 vu le 20-11-2017 (21:52).

Thème 2 - Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol


Un litre de pétrole est le résultat de 23 tonnes de biomasse qui était vivante il y a 440 Ma (325 Ma pour 1 kg de charbon). Brûler un combustible fossile, c’est utiliser une énergie solaire du passé et restituer très rapidement à l’atmosphère le dioxyde de carbone, prélevé lentement par les végétaux et piégé depuis longtemps. Ce type de combustible est une ressource non renouvelable.





Question 1 : (1 point)
La formation de combustible fossile nécessite :
- une augmentation de température uniquement
- une augmentation de température en surface
- une augmentation de pression uniquement
- un enfouissement rapide et sans dioxygène de la matière organique
- Je ne sais pas.



Question 2 : (1 point)
La formation de combustible fossile se réalise dans une zone :
- de faible productivité primaire
- où la biomasse résultant de la productivité primaire se conserve
- où la productivité primaire est plus faible que la dégradation de la matière organique
- où une partie de la biomasse résultant de la productivité primaire échappe à l’action des décomposeurs
- Je ne sais pas.



Question 3 : (1 point)
On appelle gisement de combustible fossile, un lieu où :
- on découvre une quantité importante de combustible
- on récolte des fossiles
- on découvre des traces de combustible
- on découvre une quantité importante et exploitable économiquement de combustible
- Je ne sais pas.



Question 4 : (1 point)
On voit que les combustibles fossiles sont issus d’une biomasse car :
- les minéraux sont orientés
- on les trouve partout sur Terre
- leur couleur est verte
- on y trouve des fossiles de végétaux ou de plancton
- Je ne sais pas.



Question 5 : (1 point)
La subsidence est :
- l’enfoncement progressif du fond d’un bassin sédimentaire
- la formation de roches sédimentaires
- la transformation des végétaux en fossiles
- la transformation du plancton en charbon
- Je ne sais pas.