QCM n° 136 vu le 21-11-2017 (14:52).

Thème 1 - La Terre dans l'Univers, la vie et l'évolution du vivant


Anomalies magnétiques de part et d'autre de la dorsale de Juan de Fuca, océan PAcifique à l'ouest du continent nord américain





Question 1 : (1 point)
La subduction :
- correspond à une lithosphère rigide qui s’enfonce dans l’asthénosphère ductile
- a lieu au niveau des marges passives
- correspond à la plongée de la lithosphère continentale dans l’asthénosphère
- eut se faire au niveau de la dorsale
- Je ne sais pas.



Question 2 : (1 point)
Certaines roches, constitutives du plancher océanique, fossilisent et garde en mémoire la direction du champ magnétique correspondant à l’époque de leur formation. Certains minéraux qui ont une susceptibilité magnétique se forment avant le refroidissement complet de ces roches et s’orientent suivant les lignes de force du champ magnétique terrestre : on parle de paléomagnétisme. Ces roches sont
- du grès
- du basalte
- de la péridotite
- du granite
- Je ne sais pas.



Question 3 : (1 point)
L'examen des documents montre que conformément au mécanisme d'expansion de la croûte océanique
- l'épaisseur de la croûte croît lorsque l'on se rapproche de la dorsale
- l'âge de la croûte croît lorsque l'on se rapproche de la dorsale
- l'âge de la croûte croît lorsque l'on s'éloigne de la dorsale
- l'épaisseur de la croûte croît lorsque l'on s'éloigne de la dorsale
- Je ne sais pas.



Question 4 : (1 point)
D’après le document ci-dessus, les arguments en faveur de l'expansion océanique par accrétion de matériau remontant à l'axe des dorsales sont :
- les bandes d'anomalies magnétiques sont symétriques de part et d'autre de l'axe de la dorsale
- la longueur des différentes bandes d'anomalies magnétiques est variable
- aucun, ce document permet d'invalider l'hypothèse
- les bandes d'anomalies magnétiques positives alternent avec des bandes d'anomalies magnétiques négatives
- Je ne sais pas.