QCM n° 105 vu le 21-11-2017 (14:50).

Féminin / masculin


Hormone et activité sexuelle - L’activité sexuelle chez les mammifères repose sur des phénomènes biologiques





Question 1 : (1 point)
L’activité sexuelle chez les mammifères non primates est :
- davantage dépendante du circuit de la récompense que l’activité sexuelle humaine
- autant dépendante du circuit de la récompense que l’activité sexuelle humaine
- faiblement dépendante des hormones sexuelles
- davantage dépendante des hormones sexuelles que l’activité sexuelle humaine
- Je ne sais pas.



Question 2 : (1 point)
L’activité sexuelle chez l’Homme :
- est la même quelle que soit la concentration de testostérone
- ne dépend pas de la testostérone
- est en lien avec la quantité de testostérone
- devient nulle sans testostérone
- Je ne sais pas.



Question 3 : (1 point)
L’activité sexuelle chez rongeurs mâles :
- devient nulle lorsqu’il n’y a pas de testostérone
- n’est pas sous dépendance hormonale
- est importante quelle que soit la concentration de testostérone
- n’est pas dépendante des testicules
- Je ne sais pas.